Mercredi, 16 janvier 2019
Contact |  Plan du site |  Recherche
Accueil » Théologie » Réfléxion théologique
Cardinal Ratzinger. La notification n'est PAS une condamnation

Interview du Cardinal Joseph Ratzinger par Niels Christian Hvidt
Le problème de la prophétie chrétienne, in 30Giorni, No 1 - 1999
Voir l’interview en entier ici
 

[...]

Niels Christian Hvidt  : La dernière question sera peut-être un peu embarrassante. Elle concerne une figure prophétique contemporaine : l’orthodoxe-grecque Vassula Ryden. Cette femme est considérée par beaucoup de croyants, mais aussi par beaucoup de théologiens, de prêtres et d’évêques de l’Église catholique comme une messagère du Christ. Ses messages, qui sont traduits en 34 langues depuis 1991, sont largement diffusés dans le monde. La Congrégation pour la Doctrine de la Foi s’est prononcée cependant de façon négative sur ce sujet. La Notification de 1995, qui parle à propos de ses écrits de points obscurs à côté d’aspects positifs, a été interprétée par certains commentateurs comme une condamnation. Leur interprétation est-elle juste ?

RATZINGER : Vous abordez là un sujet délicat. Non, la Notification est un avertissement et non une condamnation. D’un point de vue proprement juridique, personne ne peut être condamné sans procès et sans avoir été auparavant entendu. Ce que l’on dit dans cette Notification, c’est que beaucoup de points ne sont pas éclaircis. Il y a des éléments apocalyptiques discutables et des aspects ecclésiologiques peu clairs. Ces écrits contiennent beaucoup de bonnes choses, mais le grain et la bale sont mêlés. C’est pourquoi nous avons invité les fidèles catholiques à observer le tout avec prudence et à le mesurer au mètre de la foi constante de l’Église.

Niels Christian Hvidt  : Il y a donc encore un procès en cours pour éclaircir la question ?

RATZINGER : Oui, et durant ce procès de clarification, les fidèles doivent rester prudents et exercer avec vigilance leur esprit de discernement. On constate dans ses écrits une évolution qui ne semble pas encore arrivée à son terme. Nous ne devons pas oublier que le fait de se faire paroles et image du contact intérieur avec Dieu, même dans les cas de mystique authentique, dépend toujours des possibilités de l’âme humaine et de ses limites. La confiance illimitée ne peut être placée que dans la Parole effective de la Révélation, que nous rencontrons dans la foi transmise par l’Église.

Le problème de la prophétie chrétienne, dans 30Giorni, No 1 - 1999
Interview du Cardinal Joseph Ratzinger par Niels Christian Hvidt
Plus d’informations au sujet du dialogue entre Vassula et la CDF : www.cdf-tlig.org
Autres articles de la même Rubrique :