Mercredi, 16 janvier 2019
Contact |  Plan du site |  Recherche
Accueil » Témoignages » De la part du clergé
Cardinal Napier. Rencontre avec Vassula

En Mai, Vassula Ryden, la très controversée « messagère de Dieu », a visité Durban où elle a parlé à un certain nombre de groupes. Parce que quelques-unes des questions suivantes lui ont été posées – si ses « révélations » sont considérées comme authentiques ; si elle est orthodoxe dans ses écrits ; et quelle est sa position avec l’Eglise catholique – je l’ai invitée à la Chancellerie pour un entretien pendant le déjeuner.

Notre conversation a bien fait comprendre que son appel à être la porte-parole de Jésus Christ a eu lieu dans d’extraordinaires circonstances. Mais ce qui représente un véritable défi, c’est sa relation avec l’Eglise catholique.

En 1995, le Saint Siège fit savoir qu’il avait de sérieux doutes sur l’authenticité des révélations publiées par Vassula. En 2004, en réponse à une requête de Vassula, la Congrégation pour la Doctrine de la Foi fit une enquête approfondie. Le Cardinal Ratzinger alors préfet de la Congrégation déclara dans une lettre que Vassula avait répondu de façon satisfaisante aux questions qui lui étaient posées. Cependant, l’affaire fut de nouveau compliquée par une déclaration du Cardinal Levada de 2007 qui réaffirmait la notification de 1995 tout en ignorant totalement la déclaration de 2004.

C’est donc avec vif intérêt que j’ai attendu l’occasion de m’entretenir avec elle. Ce qui m’a frappé dès le début et qui est d’ailleurs resté ma dernière impression, c’est sa totale ouverture – spécialement quand lui est demandé d’expliquer ce qui lui est arrivé ou plutôt pourquoi cela devait lui arriver. Elle reste seulement perplexe sur le fait qu’elle devait être choisie alors même qu’elle avait complètement cessé de pratiquer sa foi grecque orthodoxe.

Une autre question digne d’intérêt est sa relation avec le Saint Siège. Elle se réjouit de relations cordiales avec beaucoup de hauts fonctionnaires du Vatican qui sont tout sauf négatifs envers elle.

Il est donc raisonnable de déclarer catégoriquement qu’en ce qui concerne l’Eglise, Vassula ne représente indubitablement aucune menace pour la Foi catholique. Même les messages qui sont communiqués à travers elle sont cohérents avec le propre appel de l’Eglise à la repentance et à un retour aux fondements de la Foi - en particulier les prières élémentaires telles que le Rosaire et d’autres dévotions autrefois si courantes dans les familles catholiques et dans la vie spirituelle des paroisses.

Wilfrid Fox Napier, O.F.M., Cardinal, Archevêque

Lire cet article (en anglais) sur le site officiel de l’Archidiocèse catholique de Durban (Afrique du Sud)

Autres articles de la même Rubrique :