Mardi, 18 juin 2019
Contact |  Plan du site |  Recherche
Accueil » Vassula » Quelques messages
UNE MULTITUDE SE LEVERA POUR TE FRAPPER
Gloire à Dieu au plus haut du Ciel.
Gloire à Lui qui a élevé mon âme
des entrailles de cette terre.

Gloire à la Lumière Trois Fois Sainte
par le pouvoir de Qui toutes choses sont venues à être.

Gloire à Dieu, invincible,
incomparable dans Son Autorité.
Gloire à l’Immortel
en Qui nous trouvons l’immortalité.

O Très-Haut, puisse Ton Souffle,
qui est pure émanation de Ta Gloire,
nous ranimer, nous renouvelant en un seul Corps glorieux.

Amen.


Paix,

Mon enfant. Ecoute : ceux qui, aujourd’hui, te traitent impitoyablement, auront, un jour, à Me rencontrer en face et à Me rendre leurs comptes... Ils ne s’aventureront pas à dire alors : "qu’avons-nous fait de mal ?" parce que Je leur montrerai les plaies impressionnantes que leur arrogance a infligées à Mon Corps... Et à la mesure de la flagellation que Je reçois d’eux quotidiennement, Je prononcerai sur eux Ma sentence... Ils recevront dix fois leur mesure.

Mon enfant, ressemblance de Mon Image, tu es assurément le messager le plus tourmenté que J’aie envoyé sur terre, mais également le plus privilégié : Je t’ai accordé le privilège de Ma Couronne d’épines, de Mes Clous et de Ma Croix ; Je t’ai élevée pour être Mon puissant Signe de rejet : le rejet de Mon Amour... Ah ! tant d’entre vous sont enfermés dans le même sommeil.

Ecoute Vassula, Je vais te dire un petit secret : en ces jours d’épreuve, J’ai attiré beaucoup d’âmes à Mon Cœur et J’ai libéré beaucoup d’âmes du Purgatoire qui y étaient astreintes pour de nombreuses années ! Tu vois, rien n’est en vain.
Ah ! maintenant, Mon Cœur est comme en feu, car à travers tes souffrances, Je peux faire de grandes choses !

Mes enfants n’expient pas comme Je le voudrais ; aussi, Mes Yeux tombent sur toi, sachant que tu ne rejetteras pas les supplications de ton Sauveur et que tu permettras que tu sois écrasée par ceux qui crient à la justice et à la paix, mais font le contraire.

Que maintenant, le monde entier se réjouisse et croie qu’ils ont vaincu un "douloureux fléau". Qu’ils croient qu’ils t’ont réduite au silence.
Oui, une multitude se lèvera pour te frapper, de même qu’une multitude s’est levée pour Me frapper et Me crucifier. Beaucoup de faux témoins apparaîtront à la dernière minute, attestant faussement sur toi, de même que beaucoup se levèrent pour attester faussement sur ton Sauveur. En effet, ils accentueront violemment leurs accusations sur le sang innocent. Tu vois ?

ce qu’ils M’ont fait te sera fait, mais à la mesure de ce que ton âme peut supporter. La traîtrise continuera, clamant partout que tu es un faux prophète. De même que Mes gardes se moquèrent de Moi en Me battant, M’aveuglant tout en Me frappant, Me bandant les yeux, frappant à tour de rôle en Me demandant : "joue au prophète ! qui t’a frappé ?", tu paraîtras perdante aux yeux du monde, comme Moi ton Seigneur J’ai paru perdant sur Ma Croix.

Toutes ces choses surviendront sur ton chemin afin que les paroles du Père soient accomplies.

Je suis la Résurrection et Je susciterai tout ce que J’ai écrit par ta main, de sorte que chacun croie que la Vraie Vie en Dieu n’était pas écrite par la chair mais par l’Esprit de Grâce. L’obscurité et la détresse ne seront pas ressenties par toi, car Je t’ai cachée dans Mon Sacré Cœur.

Ma petite âme, que Ma Voix Majestueuse soit entendue ; et ne sois pas effrayée par le bruit qu’il y a autour de toi. Les lèvres de Mon Père débordent de fureur pour les pécheurs non repentis, et Sa colère sera montrée par un éclair de feu dévorant. En effet, il n’y a pas longtemps, Il l’a annoncé, par votre Mère, à Ma messagère [1] d’Akita.[2] A la fin, la terre ouvrira ses oreilles et son cœur pour que germe le salut et Je triompherai, avec le Cœur Immaculé de votre Mère et Ma Mère.

Vaisseau de Mes agonies, Je te donnerai assez de vigueur pour accomplir ta mission avec une dignité qui Me glorifiera. Mon Amour pour toi te recouvre ; n’aie pas peur, "lo tedhal !".
Moi Jésus Christ, Je suis avec toi, maintenant et toujours.


Message de La Vraie Vie en Dieu du 10 novembre 1995


(1) Soeur Agnès
(2) au Japon